Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Soirée à thème

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

1 Soirée à thème le Mer 6 Jan - 19:28

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Chaque mois, une soirée à thème se déroule au bar et ce mois-ci un thème très spécial aux yeux de Hazzan a lieu. La savane ! Qui symbolise à elle seule le règne du prédateur sur la proie. Les principaux changement sont la décoration, les cocktails ontété revu pour s'inspirer de ceux que l'ont peut trouver près des savanes réputées.

Pour une fois, la panthère ne reste pas cloîtrée dans sa loge, il n'a pas le moral en fait. Oui, il était bien exciter par cette soirée, mais maintenant qu'il y est, il s'ennuie un peu. Hazzan reste le dos contre un mur près du bar, il ne boit pas beaucoup, il sirote une bière de temps en temps, mais sans plus. Quelqu'un est arrivé peu après le début de la soirée avec une lionne, une vraie lionne ! Un animal.... Sauvage.... Plus ou moins, elle n'a pas l'aire agressive, au contraire, quand on y prête bien attention on voit que quelque chose cloche.

Hazzan éprouve un très grand respect et de l'admiration pour ces animaux, personne ne le sait, car personne ne lui a posé la question. En de nombreuse occasion il garde le regard posé sur la lionne durant la soirée et peu à peu, il commence à comprendre pourquoi elle lui donnait cette impression de malaise.


_________________




2 Re: Soirée à thème le Mer 6 Jan - 20:47

Kohu

avatar
Admin
Je reste assise sur le sol de la caverne des furrys sans me manifester. Je ne comprend pas ce qu'il s'est passé. Il y a deux jours encore, je trottais dans la savane quand plusieurs furrys me sont tombés dessus. J'aurais pu me défendre et en tuer quelques uns, mais il faut croire que je n'ai pas l'étoffe d'une guerrière. J'ai tenté de me coucher sur le sol pour qu'ils comprennent que je ne leur voulais pas de mal. J'allais leur parler quand l'un d'eux a braqué un bâton de feu sur moi. Mais je ne suis pas morte, je me suis endormie. Sans doute de la magie bipède... Je me suis réveillée dans une cage en fer, je n'ai pas voulu leur parler, bien trop triste et frustrée de m'être laissée attraper. Je ne sais pas ce qu'ils ont conclu. Mais ils... Mon coeur se sert à la pensée de ce qu'il s'est passé. J'ai été douchée, brossée, et ils m'ont même coupé les griffes.. Je me sens mutilée. Mais il ne faut pas y repenser, sinon, je vais me mettre à pleurer. Je reste tout de même abattue, et je garde la tête basse. Le furry au bout de la laisse est un chacal sable au dos cendré. Il me fait peur, son regard est flou, comme s'il n'était pas là. Et il fait des allers-retours entre le bar où ils donnent de l'eau avec une odeur hyper bizarre et ses amis. Et il tire sur la laisse qui nous relie pour m’emmener avec lui. Il y a des femelles qui me tournent autour, mais toute leur attention va au mâle. Il semble qu'avoir un animal sauvage attire les femmes furrys... Quelle drôle de parade nuptiale ! L'une a essayé de me toucher mais j'ai manifesté quelques signes de méfiance et il semblerait qu'elle ait été effrayée. Je me suis bien gardée de lui signaler que je ne ferais pas de mal à une antilope.. Même pour en faire mon quatre heure, je suis presque incapable de chasser.. Je suis nourrisse, pas chasseuse. Au bout d'un moment, mon furry tire violemment sur la laisse et le suis obligée de le regarder dans les yeux. Ai-je oublié de précisé que je ne porte pas un simple collier, mais une espèce de harnais pour tête qui me prend aussi la gueule et si jamais le chacal tire, je suis incapable d'ouvrir la bouche. Il me regarde de son regard vide et un peu stupide et dit à ces copains :

- V'nez voir ! J'vais vous montrer qu'j'ai r'son !

Je n'ai pas suivis la conversation, raison de quoi ? Il tire sur la laisse et sort de la caverne. Il m'emmène sur la plage juste dehors, il y a à peine moins de monde. Je tire légèrement en arrière en gémissant doucement. Je ne sais pas ce qui se passe, mais je ne veux pas le découvrir. Il fini par trouver un arbre, qui ressemble à un palmier et attache la laisse au tronc, c'est très serré et je ne peux pas me retourner pour lui faire face, je n'aime pas ça. Mon flan est totalement exposé à ses caprices. Je grogne tout bas, mais ne montre pas les crocs, il y a des gens innocent, ils n'ont rien fait eux. C'est peut-être aussi un soucis. Il y a un attroupement autour de moi, et personne ne me vient en aide. J'essaye de me débattre et de tirer sur la corde mais elle est solide. Le chacal se met à beugler :

- Z'allez voir ! J'la maîtrise la bestiole ! C'est moi l'p'tron ! 'Gardez ça !

Il ponctue son exclamation d'un coup de pied dans mon ventre, juste sous les côtes flottantes, devant ma cuisse. Je pousse un cri de douleur et me débat de plus belle.

- Et ça ! ça ! ça ! ça ! ...

A chaque exclamation, je me prend un coup de pied dans le ventre. Je hurle, puis, au bout de la cinquième, je me laisse tomber sur le sol et me met à gémir doucement.. Que quelqu'un m'aide...

Spoiler:



Dernière édition par Kohu le Jeu 7 Jan - 10:38, édité 1 fois

3 Re: Soirée à thème le Mer 6 Jan - 21:17

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Un petit groupe quitte le salon qui devient tout d'un coup un peu plus vide. Hazzan est curieux de savoir ce qui ce passe dehors, mais en même temps ça lui fait d'être là, maintenant que c'est plus tranquille. Le furry se détend un peu et va s'asseoir devant le bar, demande un verre à l'employé pour changer de la bière. Il jette de temps en temps un regard par la baie vitrée, il ne voit rien à part, tout le petit groupe lui tourne le dos et il pense que c'est simplement la lionne qui fait des tours.

L'alcool a tendance à lui donner envie de fumer et puis finalement, le calme aussi ça l'emmerde. Hazzan décide donc d'aller en griller une dehors. Il se lève et se dirige vers la baie, prend son paquet et ouvre la baie, quand il arrive dehors et coince la cigarette entre ces babines, il est étonné de ne pas entendre des acclamations, mais des coups.

Qu'est-ce qu'il ce passe ? Pas de bagarre.

Qu'est-ce qu'ils peuvent faire chié... Hazzan écarte les gens devant lui pour séparer les zigotos et les renvoyer, mais ce qu'il trouve est encore pire, cela le laisse bouche bée pendant quelque seconde. Sans prévenir, il s'avance et pose sa main derrière la tête du propriétaire de la lionne, tête qu'il approche à vive allure du tronc d'arbre où la lionne est attachée... Dans l'état où est le chacal, un coup suffit pour qu'il s'effondre sur le sol et ne pas se relever avant le lendemain matin. Tout le monde regarde, personne fait rien... C'est rare qu'Hazzan passe une mauvaise soirée et finisse en colère, vraiment en colère. Aller, tout le monde règle sa note et dégage d'ici, maintenant. Dans dix minutes je veux plus voir personne ici.... Et après avoir expliqué qu'il est très sérieux au dernier rigolo qui ne veut pas partir, tout ce petit monde retourne dans le bar ou quitte la plage.


_________________




4 Re: Soirée à thème le Mer 6 Jan - 21:49

Kohu

avatar
Admin
Soudain, les coups s'arrêtent de pleuvoir aussi soudainement qu'ils ont commencé. Je ne bouge pas, ça peu être une ruse. Mes yeux sont fermés et je n'ose les ouvrir. Il y a du remue-ménage et un bruit de déplacement. Je grommelle, cette espèce ne sait donc pas marcher doucement ? J'ai l'impression qu'un troupeau de buffle me passe à côté. Je sens les odeurs qui se déplacent toutes dans la même direction. Lorsque je sens qu'il n'y a plus personne, j'ouvre les yeux et me mets à remuer un peu. J'entend encore une respiration mais je suis bien incapable de dire d'où elle provient exactement. Encore une fois, je suis nulle à la chasse. Je ne parviens même pas à tourner la tête. La corde est attachée si serrée que mon seul champs de vision est la mer. C'est fou ce que c'est beau tout de même.. Je la contemple quelques minutes, puis je sens que je peux me relever si je le voulais, si je le pouvais. Mes pattes ne tremblent plus et mon ventre ne me fait plus affreusement mal. Ne nous mentons pas, ça reste très douloureux, mais supportable. Je pose mes pattes avant sur l'arbre et tire de toutes mes forces pour me dégager.. Merde alors ! Je suis dans de beaux draps ! Je gémis un peu, puis me souviens de la respiration, j'appelle donc, un peu inquiète :

- Héooo ?


_________________

5 Re: Soirée à thème le Mer 6 Jan - 21:59

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Hazzan reste face à la baie pour voir le groupe qui s'amasse devant le comptoir et peu à peu filer vers la sortie, ils profitent de leurs derniers instants ici pour ruiner du mieux qu'ils peuvent la soirée, en hurlant et en insultant la panthère ou le serveur. Hazzan s'en contre fiche totalement ! il se désintéresse d'eux avant que le dernier soit parti, car la lionne appelle. Je suis là. La panthère revient à elle, il fait passer ses jambes de chaque côté de son corps pour être au-dessus d'elle. Ne bouge plus. Hazzan passe soigneusement ses mains sur le visage de la lionne, à la recherche d'une attache ou autre, il trouve une boucle sous son museau, là où est attaché la laisse. Il détache la laisse, même si la lionne à toujours de harnais sur la figure, elle n'est plus attachée à l'arbre, à côté duquel le furry vicieux est toujours étalé par terre. Attend, je vais t'enlever le reste.


_________________




6 Re: Soirée à thème le Mer 6 Jan - 23:27

Kohu

avatar
Admin
Une voix me répond, et m'indique qu'il arrive. Des pas s'approchent, je renifle l'odeur. Un mâle, je l'ai sentit dans la soirée, il m'a observé. Comme tout le monde je suppose. Un félin, il a l'odeur sauvage de ma race, même s'il sent la ville et des tas d'odeurs que je connais pas bien. Il a l'air plus imprégner que les autres de l'odeur de cet endroit, comme si c'était son territoire.. Comme moi je sens mon territoire. Il grimpe au dessus de moi et je sens mon poil s'hérisser sur mon échine. Pas de peur, mais il a conscience que c'est un comportement affreusement dominateur qu'il a là ? Une autre lionne se serait sans doute rebellée. Ou peut-être pas.. Il tient m'aider. Il est peut-être comme ça uniquement parce que c'est plus pratique.. Néanmoins, je ne me le cache pas, je n'ai pas plus l'étoffe d'une meneuse que d'une sentinelle (taillées dans le même bois que les chasseuses..). Il me demande de ne plus bouger, et je répond sans réfléchir d'une voix chevrotante :

- J'en serais bien incapable...


Mes sentiments tournebillonnent autour de moi, et je sens mes hormones s'agiter dans tous les sens. Ses mains se posent sur ma tête, il la soutient et je me laisse faire, il m'effleure le museau, son odeur explose dans mes narines. Je sais que je le reconnaîtrais partout à l'odeur maintenant. J'essaye de remuer une patte et gémit un peu. Ouille.. Au même moment, il y a un petit cliquetis métallique et ma tête est libérée. Je m'ébroue et glisse aussi sec entre ses jambes pour m'éloigner de quelques pas. Simple mesure de précaution. Pour lui comme pour moi. Je sens une douleur dans mon ventre qui me fait grogner un peu... Aïe... Je me reprend, je dois lui sembler bien ingrate à ce moment. Je ne connais même pas son prénom. Je m'ébroue et les anneaux tintent autour de mon cou. Zut alors ! On enlève ce truc comment ? Mais il m'ôte une épine du coussinet en me proposant de le retirer. Je le laisse donc s'approcher, mais j'ose à peine respirer. Il est impressionnant. C'est étrange, c'est une panthère... Et en même temps, pas vraiment.. Enfin si, mais pas comme celle que je connais. Mais son odeur est plaisante.. Je secoue la tête. Oulà ! Sûrement un sydrome de pré-chaleur. C'est en regardant ailleurs que je vois le chacal encore assommé. Cette fois, le grognement dans ma gorge est teinté d'une vraie menace à son égard, je ne vais pas me laisser faire deux fois ! Toutefois, je me souviens de ma panthère noire.. Ma ? Hum...

- Merci...

Le remerciement est sincère mais je ne le regarde pas et recule pour qu'il reste la place d'un lion, des oreilles au bout de la queue entre nous. Voilà.. Comme ça, on va pouvoir faire connaissance..



Dernière édition par Kohu le Mer 6 Jan - 23:56, édité 1 fois


_________________

7 Re: Soirée à thème le Mer 6 Jan - 23:55

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Hazzan observe la lionne en étant assez inquiet. Elle est sous le choque, tout c'est passé assez vite. Il ne perd pas vu que la lionne est animal sauvage, une machine à tuer devant laquelle il ne fait pas le poids avec ses seules mains. Elle à toujours sa muselière qui l'empêcherait de le mordre, mais il a bien dit qu'il le lui enlèverait aussi. Elle n'a pas l'air vraiment prête à cela, la lionne grogne, prend de la distance et il a peur qu'elle s'enfuit.


Hazzan fait un pas en avant en levant ses pommes, les mains grandes ouvertes. Je vais seulement t'enlever ce que tu as au visage. C'est tout. Promis. Dit-il en faisant un autre pas vers elle, là, il pose un genou à terre, c'est à elle de faire le reste du chemin, il préfère que ça ce passe de cette manière. La lionne avait grogné sur le furry par terre et Hazzan retourne la tête une seconde vers lui, pour s'assurer qu'il ne se réveille pas. Il va rester comme ça un bout de temps à mon avis... Je sais pas encore ce que je vais faire de lui... La panthère est dans une drôle de situation. Il pourrait le réveiller et le furry voudrait repartir avec la lionne, ce qui est une option qu'il case dans en dernier dans la liste action à faire. Il pourrait le trainer loin du bar, mais il sait où trouver Hazzan et il sait qu'il ne le lâcherait pas pour avoir des explications. Hazzan n'a aucune pitié pour lui et il y a une solution qui lui semble être parfaite, une solution draconienne.


_________________




8 Re: Soirée à thème le Jeu 7 Jan - 11:29

Kohu

avatar
Admin
Il me parle d'une voix douce, les mains tendues vers moi.. Zut alors.. Je m'agite mal à l'aise. Je me secoue encore et grimace. Franchement, ce chacal est une brute... La panthère s'agenouille devant moi et j'incline les oreilles en avant. Il est étrange, il est tantôt dominant, tantôt soumis.. Néanmoins, je me détend un peu. Il semble attendre que je vienne de moi-même. Je regarde par dessus mon épaule et je relève le museau pour vérifier qu'il n'y a personne d'autre que lui (et le furry assommé, mais il ne compte pas..). Je me dandine légèrement et me décide. Je m'approche à petit pas, le museau à ras du sol. Dès que je suis à portée de main, je me couche sur le sol en sphinx et redresse la tête pour qu'elle se retrouve presque entre ses paumes. Mes oreilles sont plaquées en arrière, pas à cause de ma proximité avec le fauve, mais à cause de celle avec le chacal. Il se demande ce qu'il va faire du canin. J'ai bien envie de lui dire que ce serait drôle de le ramener à Simba, il le réduirait en chaire à corbeau. Mais je dis d'une voix calme :

- Il est méchant. Mais il ne mérite pas de mourir, je te le laisse, tu sais mieux que moi comment votre clan gère les traitre. S'il est ramené chez moi, il sera tué et donné à manger aux hyènes... Fais en bien ce que tu veux.

Je me tais un peu, et fixe la panthère dans les yeux :

- Je m'appelle Kohu. Et toi ?


_________________

9 Re: Soirée à thème le Jeu 7 Jan - 11:41

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Ses mains se pose sur les harnais.

Hazzan.

Il va lui retirer ce harnais avant de lui expliquer ce qu'il en est du chacal et de la décision à prendre. Le harnais fait le tour du museau de la lionne, cette partie est reliée à un collier qui entoure son cou, c'est là qu'il trouve l'attache qu'il défait simplement, ensuite il fait simplement glisser le harnais en tirant vers lui. Voilà.
La panthère se relève et se tourne vers le chacal. Le problème c'est que si je le laisse en vie, c'est quasiment sûr qu'il va m'attirer des ennuis, je ne peux pas me le permettre... Faut s'en débarrasser. Et ensuite ? Kohu ? Que ce passera-t-il pour elle. Hazzan sait que c'est à lui de s'en occuper, il ne peut pas la laisser aller, elle se ferait attraper, tué, elle pourrait se perdre et finir par errer seule, abandonner. Je peux pas te laisser filer comme ça, pour toi. Ici tu ne vas pas t'en sortir...

Hazzan soupire, étrangement, il n'est pas si bouleverser que ça, certes c'est une fin soirée très inhabituelle, mais il prend sans trop se poser des questions et puis il a sans doute besoin de changement, s'occuper de quelqu'un lui fera le plus grand bien. C'est peut-être le destin. Il est temps d'arrêter de rester planter là à attendre et d'agir. Viens avec moi, tu n'es pas forcé de regarder. Hazzan rentre dans le bar et se dirige dans la loge, il laisse ouvert la porte pour que Kohu le rejoigne.  Tu peux rester là. Je règle ça et on part d'ici. Hazzan se penche sur le meuble de la télévision et tirer sur un tiroir, il le sort du meuble et le laisse par terre avant de glisser son bras dans le meuble pour s'emparer d'un pistolet avec un silencieux. Tu peux y aller Carl. On reste fermer demain, je t'appelle quand j'ai besoin de toi. Dit-il à son employé tout en restant dans la pièce avec la lionne, le temps que Carl quitte le lieu. Hazzan réfléchit à comment il va faire pour le chacal... Son regard parcourt la pièce à la recherche d'une corde ou quelque comme ça, puis il pense au harnais, ça devrait faire l'affaire. En attend que Carl s'en aille, Hazzan cache le pistolet dans le canapé et se rapproche de Kohu, elle doit être très nerveuse.

Il pose une main sur elle, celle-ci masse les muscles de sa nuque, étant lui-même un félin il sait ce que ça fait quand on fait ça... Je suis désolé pour tout ce qui tes arriver, mais ça va changer. Je te promets. Il reste un moment à la masser lentement, sans rien dire, jusqu'à ce qu'ils se retrouvent seul. Je reviens.

Hazzan quitte la loge sans fermer la porte pour se rendre dans la cuisine et y récupérer un sac plastique, il récupère aussi le harnais avant de se reprendre sur la plage, là où se trouve toujours le chacal. Pour éviter qu'il se réveille au mauvais moment, Hazzan le tourne sur le ventre et lui donne un coup avec le pistolet sur le bulbe rachidien, juste derrière l'oreille. Maintenant il n'est pas près de se réveiller. Hazzan l'attrape par les bras et le tire dans l'eau, il l'attrape par la peau du cou pour qu'il garde la tête hors de l'eau quand il pose le bout du silencieux contre son front et qu'il tire. Sa cervelle nourrira les poissons. Hazzan prend ensuite le sac plastique et l'enfile sur la tête du chacal jusqu'à ses épaules, puis il enfile le collier du harnais autour du cou du chacal et il serre très fort, ainsi le sang reste dans le sac, il n'en mettra pas partout.

Du sang c'est rependu sur le short d'Hazzan, il s'en rend compte avant de sortir le chacal de l'eau. Il lâche le corps pour retirer son short, le passer dans l'eau avant de l'essorer puis le ranger sous le t-shirt du chacal. La panthère reprend le chacal, il le soulève et le porte sur son épaule pour retourner vers la baie vitrée. Kohu ? On y va.


_________________




10 Re: Soirée à thème le Ven 8 Jan - 22:53

Kohu

avatar
Admin
Il triture précautionneusement le licol et l'observe quelques secondes pour voir comment ça fonctionne. En même temps, il se présente, Hazzan.. Je m'amuse à le prononcer de plusieurs fois de façon différente dans ma tête. J'aime bien, ça roule sur la langue. Finalement, il y a un petit bruit et le harnais glisse sur mon pelage. Il le retire doucement et le laisse tomber par terre. Puis il reprend la parole pour m'expliquer qu'il ne peut pas le laisser partir car il va lui attirer des ennuis. Je mets quelques secondes à comprendre qu'il n'a pas du tout l'intention de de laisser s'en aller ni rester. J'hausse les épaules. S'il a décidé, je ne vais rien dire. Dommage pour le chacal, mais comme il m'a maltraité, mon clan l'aurait tué de toute façon. Puis il parle de moi. Il ne peut pas me laisser m'en aller aussi. Et soudain, j'ai très peur. Il annonce que je ne vais pas m'en sortir "ici". Mes muscles se tendent et mon poil s'hérisse. Pourquoi m'avoir détaché s'il compte me tuer aussi ? C'est ça qui me fait comprendre. Il ne veut simplement pas que j'aille en ville. Je respire doucement et je rentre les griffes. Hum.. Je ne m'étais même pas rendue compte que je les avais sorties.. Zut alors, je suis à cran là.. Je respire profondément et suis Hazzan quand il me le demande et nous nous dirigeons vers l'intérieur. Je le suis dans une autre pièce où je n'étais pas allée. Je fais un petit tour pour renifler un peu les odeurs. Tout est tellement étrange dans les grottes des bipèdes.. Il commence à fouiller, je l'observe du coin de l’œil, puis me décide à me coucher dans le coin de la pièce, face à la porte. Il fini par sortir un bâton à feu de derrière un truc en bois. Je grogne aussitôt tout bas. Je n'aime pas ces trucs... Je ne bouge plus d'un millimètre, mais j'ai l'impression que le bâton de feu n'est pas pour moi. Il s'adresse tranquillement à un certain Carl. Quel drôle de nom.. Ce n'est pas de chez moi ça ! En attendant que Carl s'en aille, il pose le bâton sous un truc qui a l'air tout doux et il s'approche de moi. Je me détend un peu, c'est une bonne idée qu'il a eu de ne pas trop approcher ça de moi.. Je ne lui aurais pas fait de mal, bien sûr que non, mais je crois que je me serais sauvée... Je le laisse approcher et reste couchée par terre, blottie dans mon coin de mur. Sa main se dépose délicatement à la base de mon cou, avant les omoplates. Et il se met à me masser doucement... Mmmmh.... C'est génial... Je me mets presque aussitôt à ronronner. Il sait s'y prendre... Mes muscles se détendent tout à fait, je pose ma tête contre sa cuisse et me laisse faire. Il ne manque plus qu'il me grattouille sous le menton ou derrière les oreilles et je suis la lionne la plus heureuse de la terre. Il parle doucement et je lui dis pour l'apaiser :

- Ce qui arrive, arrive pour une bonne raison, au bon moment, à la bonne personne. C'était peut-être un test des Anciens Rois pour voir si je suis capable d'affronter la douleur et la peur avant de remplir pleinement ma fonction au sein du clan..

Je réfléchis un petit moment et ajoute :

- Et si tu fais partit du défi des anciens, je ne sais pas lequel de nous sera mis à l'épreuve ni ce qu'ils veulent. Mais de toute façon, les Anciens sont bons, tout va bien se passer.

Je continue à ronronner doucement. Je ne suis pas sûre qu'il croit aux Anciens Rois, mais j'y crois. Notre chamane peut communiquer avec eux quand ils le veulent.. Puis il dit qu'il revient. Je ne sais pas pourquoi, mais je le suis, il récupère des trucs et sort. Je m'arrête sur le pas de la porte, devant la plage. Il frappe le chacal derrière la tête. Le traîne dans l'eau, braque son bâton dessus et tire. Ça ne fait pas autant de bruit que dans mes souvenirs.. Etrange... Il manipule ensuite le cadavre. La mort fait partie de la vie, et les exécutions se passent devant tout le clan, ça ne me choque pas. Mais soudain, sans prévenir, Hazzan se déshabille. Mais que ?! Je détourne pudiquement les yeux après une seconde de retard. Mmmmh... Il est craquant. Enfin ! Oui, mais non, mais oui.. Enfin.. Il remet tout et récupère le corps. Le furry se retourne et m'appelle. J'arrive au petit trot.

- Où allons nous ?


_________________

11 Re: Soirée à thème le Ven 8 Jan - 22:54

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Hazzan s'arrêtent devant la lionne avec le cadavre sur l'épaule, une main posée sur celui-ci pour le tenir en place et le pistolet dans l'autre main. Kohu se demande comment va se dérouler la suite des évènements et Hazzan se doit d'expliquer clairement ce qu'il prévoit à sa complice.

Je vais ranger ça. Il lève le pistolet. Ensuite je vais fermer le bar puis on va sortir, j'aurais besoin de toi ensuite, tu devrais partir en avant sur le chemin pour t'assurer que la voie est libre, personne ne doit nous voir.

Hazzan décide de poser le cadavre dans le sable pour ne pas être encombré. Il se rend ensuite dans la loge pour ranger l'arme, tout ne poursuivant :

Ensuite, on va prendre la voiture et on rentre chez moi. Ce sera déjà bien...

Hazzan réfléchira à ce qu'il peut faire pour aider la lionne demain. Une chose à la fois ! Il a un cadavre dans les pattes et la priorité c'est de s'en débarrasser. Une idée un peu malsaine lui vient à l'esprit... Si la lionne reste... Il va lui falloir un stock de viande...
Après avoir rangé le pistolet, la panthère se rend au comptoir pour récupérer ses clés, il verrouille la porte de la loge, celle de l'entrée du bar, il active le système d'alarme avant de retourner à la baie vitrée. Aller, on y va. Il reprend le cadavre sur l'épaule et commence à marcher jusqu'au ponton. Vas-y, passe devant. Reviens me voir si tu croises ou aperçois quelqu'un et quand tu es arrivé au bout du sentier, cache toi et attend moi. Hazzan attend le temps que Kohu disparaisse de sa vu avant de se mettre à son tour en route.


_________________




12 Re: Soirée à thème le Ven 8 Jan - 23:24

Kohu

avatar
Admin
Il s'arrête et m'observe un petit moment et lève son bras armé et disant qu'il va le ranger. Je hoche la tête et dis d'une voix tendue :

- Je déteste ces bâtons de feu..


Il la charge ensuite d'une mission et elle acquiesce, enthousiaste. Elle a hâte de découvrir un peu le coin. Elle l'attend dehors alors qu'il va poser sa machine à tuer. Il tourne un peu autour de la caverne en touchant à des tas de trucs dont je ne comprends rien. Je suis à 3 mètres du cadavre, mais son odeur de viande emplie déjà l'atmosphère. Mon ventre gargouille. J'ai faim. Je m'ébroue, à coup sûr, Hazzan n'aimerait pas que je mange un membre de son clan, même s'il s'est chargé de le juger et de le punir. Quand il revient, il se charge à nouveau et je réprime mon idée précédente. Je suis presque certaine que personne ne laisserait un individu de son espèce se faire dévorer par un lion.. Même pas les hyènes, c'est dire ! Je hoche silencieusement la tête à ses consignes et m'élance sur le bord du chemin. Je préfère rester cacher dans l'ombre. Et même si je ne suis pas une traqueuse non plus, la tâche est si simple qu'un lionceau réussirait. J'entend les pas du furry noir plusieurs mètres derrière moi. Tout va bien les 5 premières minutes, puis je m'arrête net. Un couple de furry loup/renard avance tranquillement sur le chemin bras dessus, bras dessous. Je grogne tout bas, contrariée. Mais je me tais aussitôt, leurs oreilles se sont subitement inclinées dans ma direction. Biiiiien..... On recule doucement... Et on rejoint le chef ! Ni vu ni connu ! Notre chamane serait fière de moi ! Je m'améliore ! J'arrive à sa hauteur, sans bruit et dis subitement, sans sortir de ma cachette.

- Petit couple mignon à 2 minutes. Des canins.

Je m'avance un peu et mes yeux bleus captent un rayon du soleil, ils se mettent à briller dans la pénombre. Pour rire, je rajoute :

- On fait quoi chef, on les mange ? Comme lui ?

Je désigne le cadavre sur son épaule et pour le jeu, j'ouvre la gueule pour dévoiler mes crocs dans un sourire taquin..


_________________

13 Re: Soirée à thème le Ven 8 Jan - 23:54

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Hazzan fronce les sourcils en voyant la lionne tenir d'étrange propos, cette lionne doit être une adolescente pour plaisanter dans ces circonstances. Non, tu restes ici avec le corps. Je vais rejoindre le couple et leur dire de faire demi-tour. Hazzan jette le cadavre de l'autre côté d'un buisson et part en marchant comme si de rien n'était. Il tourne seulement la tête une seconde pour vérifier que Kohu ce soit bien caché, puis il avance jusqu'à tomber sur le couple. Stop ! Vous êtes sur une propriété privée. À bien y regarder, il lui semble que ce n'est pas la première fois qu'il les voit ces deux-là, des clients du bar. Oh ! On a eu un souci du coup la soirée est annulée, je suis vraiment désolé... Je sais... Ça arrive souvent... Et blablablablabla, ils ne veulent plus le lâcher, alors Hazzan coupe court à la discutions. Bon ! Écoutez ! J'ai encore plein de trucs à régler, je suis désolé, repasser ce week-end, je vous offre une tournée. Aller ! Bye ! Hazzan réfléchit, est-ce qu'il rejoint maintenant Kohu ? Hmmmm... Il a une idée qui leur permettrait de gagner du temps. Il fait demi-tour vers le bar le temps que le couple soit perdu de vu, puis il refait demi-tour pour aller au parking.

Hazzan se met au volant de sa rolls et la gare en marche arrière juste devant le chemin par lequel il vient d'arriver, il ouvre le coffre et le laisse ouvert avant de partir au pas de course que le sentier....

Je suis là ! Aller !! On se dépêche !


Il prend le cadavre dans ses bras et repart au pas de course vers le parking... Son regard guette vivement le parking pour veiller à ne pas être aperçu quand il arrive et qu'il laisse tomber le cadavre dans son coffre. Une fois le coffre fermer, il regarde Kohu deux secondes. Aller, on s'arrête pas. Il marche rapidement jusqu'au côté passager et ouvre la portière. Rentre dedans, vite vite vite Il ferme un peu fort la portière puis marche jusqu'à l'autre côté. Une fois au volant, il démarre et les voilà partis !


_________________




14 Re: Soirée à thème le Dim 10 Jan - 21:04

Kohu

avatar
Admin
Il n'a pas l'air d'apprécier mon humour, en tout cas. Il ne rigole pas du tout. Bizarre... Il se contente de donner les ordres, simple et efficace. Il me laisse là avec le corps pendant qu'il va interpeller le couple. Je reste blottie dans les fourrés à côté de ma proie. Euuuuh.. Du cadavre. Je grogne tout bas. Qu'est-ce que j'ai faim ! Si j'en grignote un bout, Hazz va m'en vouloir ? Je cogite sur cet épineux problème sans trouver de réponses pendant 5 bonnes minutes. Et puis, je commence à m’inquiéter. Pourquoi est-il si long ? Il lui est arrivé quelque chose ? Le couple était des chasseurs d'un autre clan ? Sacre bleu ! Dans quoi ai-je embarqué mon nouveau compagnon ? Je tergiverse quelques minutes encore, hésitant à quitter mon poste pour aller le chercher. Zut ! Je ne sais pas me battre.. S'il lui arrive quelque chose ? Je me lève et me mets à faire les cents pas à côté du corps. Je grogne tout bas.. Je ne sais pas prendre de décision.. Je continue à râler et à hésiter quand j'entend des bruits de pas. Je flaire l'air mais le vent est contre moi. Je ne sais pas qui arrive, un mâle au rythme et à la façon de pauser les pattes. Hazzan ? Je ne sais pas.. Je m'accroupis au dessus du cadavre pour le protéger. Et je dévoile mes crocs. Faite que ce soit lui.. Je ne veux pas me battre.. Mais soudain, une main noire écarte les fougères et il me presse. Je pousse un petit grognement. Il m'a fait peur à mettre si longtemps ! Je gémis et saute sur le côté pour le laisser prendre le corps. Il repart à toute allure et je cours derrière lui. Enfin, je trotte derrière lui. Et même pas très vite. J'ai bien l'impression que les furrys ne vont pas aussi vite que nous et comme il est chargé, il doit ralentir encore. Je prend mon mal en patience. On rencontre soudain un énorme truc qui sent le froid, la terre, la poussière et un tas d'odeur acre et désagréable. Qu'est-ce que ? Je pousse un petit gémissement sourd et baisse la tête pour assurer à la chose que je ne lui veux pas de mal. Quelque chose claque et je me rend compte que ma panthère préférée m'avait laissée seule face à cette créature. Je demande un peu effrayée :

- Qu'est-ce que c'est ?

Comme je ne connais pas, j'obéis docilement à ses ordres quand il me demande de "rentrer dedans". Je saute sur une sorte de siège et regarde devant. Oh ! On est dans la tête du monstre ! ça ne lui fait pas mal ? Mais ? Hein ? La porte se referme et je me retrouve toute seule dedans. Il m'abandonne ! Il va me laisser me faire digérer par le monstre ! Je gémis pathétiquement et descend du fauteuil pour me rouler en boule par terre. Mais soudain, Hazz apparaît. Il referme une autre fois une porte, de l'autre côté du machin et le fait bouger. Je me cache encore plus dans le petit creux et gémis de terreur.

- C'est quoi cette chose Hazzan ! Nous allons où ? Elle va nous manger ?

Je me cache les yeux et ne bronche plus, tandis ce que la bête sans contrôle, avance à toute allure. J'ai le coeur au bord des lèvres.. Doucement..


_________________

15 Re: Soirée à thème le Dim 10 Jan - 21:25

Hazzan Afrika

avatar
Admin
La voiture s'avance vers la sortie du parking, Hazzan a les yeux grands ouvert qui parcourt le parking, les rues et la plage, puis il se dit que c'est quand même suspect de regarder gens comme ça alors il souffle un grand coup et se détend. Les voilà sur la route, direction la sortie de la ville. La maison n'est pas loin, ils seront arrivés rapidement.

La tension disparait et le regard de la panthère dérive vers le côté passager. Kohu ?  Elle était là pourtant ! Où est-elle passer ??? Elle a sauté ???? O.O

- C'est quoi cette chose Hazzan ! Nous allons où ? Elle va nous manger ?

Il baisse les yeux.

Mais ... Tu fais quoi là-dessous ?... Pauvre petite bête ! Elle est adorable, il a envie de la croquer. Remarque, c'est plus mal comme ça, elle est bien cachée.

Mais nooon, personne ne va nous manger.
De quoi elle parle au juste ? Hazzan réfléchit deux petites secondes puis il en rit Ahah, c'est rien, t'en fais pas. je te l'ai dit Kohu, en rentre à la maison et on y va... Avec ça... C'est une voiture, ça permet de se rendre quelque part rapidement.... C'est pas vivant quoi !

La lionne n'a pas l'air apprécier les trajets en voiture, alors Hazzan préfère ralentir, petit à petit elle s'y habituera et elle finira même sans doute par aimer sentir le vent faire virevolter sa fourrure.

On rentre à la maison, on... Voit ce qu'on fait du cadavre puis ensuite on se pose ! Tranquille ! Pas la peine de t’inquiéter, tout ira bien, je te le promet. Rhooo et puis elle lui fait de la peine à rester planquer sous le tableau de bord. Hazzan ferme la capote de la voiture ainsi que les fenêtres, maintenant le silence règne dans la voiture... Jusqu'à ce que la panthère tape doucement de la main sur le siège passager. Vas-y... Viens.


_________________




16 Re: Soirée à thème le Lun 11 Jan - 17:50

Kohu

avatar
Admin
Je pose le bout du museau sur le fauteuil pour pouvoir regarder Hazzan quand il me demande ce que je fais là-dessous. D'une petite voix, regardant partout à la fois, je lui répond :

- Je me cache..

Il m'assure que personne ne va nous manger et je me dis peut-être qu'en fait, la créature lui obéit. Qu'elle est comme.. Son animal de compagnie ? Et puis il se met à rire et et m'annonce que la chose n'est pas.. vivante ? Mmmmh.. Il continue à me rassurer d'une voix douce et bizarrement, ça marche plutôt bien. J'aime sa voix. Je réfléchis à ses paroles tout en l'observant. C'est bizarre, devant lui il y a une sorte de cercle étrange. Et il a les mains posées dessus. Je fini par lui faire remarquer :

- Elle n'est pas vivante ? Mais les choses pas vivantes ne peuvent pas bouger toute seule.. Et puis, elle t'obéit. Quand tu tournes le cercle d'un côté, elle y va aussi. C'est comme si tu étais son chef...

Je fais une petite moue perplexe, mais comme il n'a pas l'air inquiet, je me laisse peu à peu aller. En tout cas, si cette chose est bien vivante, elle doit avoir du sang de fauve. Elle grogne doucement quand elle accélère, comme sous l'effort. Et puis, ses foulées sont vraiment très souples. Quelle étrange créature.. Je lève un peu les yeux et vois le ciel au dessus. Tiens, étrange, la panthère-chose a la tête ouverte. ça lui fait mal ? Tout en continuant à me questionner et à observer Hazzan en catimini, je commence à apprécier le voyage. Et je me détend petit à petit en regardant le ciel et les nuages défilés. Puis quelque chose se pose dessus, comme si un énorme oiseau venait de mettre son aile au dessus de la.. Comment déjà ? Voiture ? Oui.. La panthère-voiture qui ronronne. Voilà que je me retourne presque dans le noir. Je sors un peu plus la tête et mon regard se pose sur Hazz pour ne plus la quitter. Au bout d'un moment où personne ne dit rien, il tourne brièvement la tête vers moi et tend une main qui tapote devant mon museau en me demandant de venir. J'obéis tranquillement même si je suis obligée de creuser le dos pour me sortir de là. Mmmh.. J'ai été si effrayée que je me suis glissée là sans penser comment en sortir. Je suis donc obligée de me contorsionner un peu. Mais je fini par me retrouver debout sur le siège. Je ne reste pas longtemps comme ça d'ailleurs car le plafond est bas et que dès que la panthère-voiture ralentit un peu, je suis projetée en arrière et manque de retomber dans mon trou. Je pousse un petit miaulement de surprise et de protestation.

- Hey !

Je m'y remets et cette fois, je m'assied en me regardant dans le même sens qu'Hazz. Et puis. Oooh !! Le dehors ! Je pose les pattes avant sur le plateau devant moi et m'avance pour faire quelques pas sur le museau de la voiture. Mais quelque chose d'invisible me met un violent coup sur le museau et je recule en couinant de douleur. Par réflexe, je lève la patte prête à me battre, mais comment on se bat contre quelque chose qu'on ne voit pas ? Je me calme un peu et avance de nouveau tout doucement. Cette fois-ci, le choc est moindre et je ne pousse qu'un petit miaulement contrariée. Mais soudain, alors que j'expire, ma vue se trouble. Je ne vois plus que quelques formes indistinctes. Je panique un peu et recule. Ma vision revient et je vois une tache étrange qui lévite devant moi. Je passe la patte dessus et elle s'en va. Toutefois, il reste une petite trace bizarre. Mmmmmh.. Mon cerveau travaille à deux cents à l'heure. Mais je ne comprends pas, je me résous à demander :

- Qu'est-ce qui m'a frappé le museau ?


_________________

17 Re: Soirée à thème le Lun 11 Jan - 18:28

Hazzan Afrika

avatar
Admin
- Elle n'est pas vivante ? Mais les choses pas vivantes ne peuvent pas bouger toute seule.. Et puis, elle t'obéit. Quand tu tournes le cercle d'un côté, elle y va aussi. C'est comme si tu étais son chef...

Elle me contredit en plus de ça, je sais de quoi je parle quand même ! C'est mon univers après tout. Cette lionne est du genre stresser de toute évidence, mais inutile de s'énerver, oui ! Ne surtout pas s'énerver. Je l'ai tiré des griffes d'un chacal qui devait s'énerver pour un oui ou pour un non et je ne ferais pas la même chose, alors je me dois de garder mon calme, surtout que je m'énerve à cause du stresse moi aussi, après tout ce qu'il vient de se passer, je me sens un peu tendu.

Écoute... C'est... Compliqué. Pendant que je cherche les bons mots pour qu'elle saisisse un minimum ce qu'est une voiture, je la vois se torde pour se s'échapper de sa cachette, waw, quelle souplesse... très impressionnant, je suis assez souple, mais ça n'a rien à voir avec ce que peut faire un vrai félin comme elle. C'est impressionnant et c'est aussi assez comique. Hmhmhm.... J'en perds le fil de mes pensées Je t'expliquerai une autre fois hein. mon regard se redirige vers la route et j'aperçois de justesse le feu rouge devant moi, alors je ralentis et Kohu est projeter contre le siège. Mince j'avais oublié de lui dire de faire gaffe...

- Hey !

Elle rebondit contre le siège et manque de retomber dans le trou, je l'aide comme je peux en la rattrapant d'une main. Excuse moi, désolé... J'avais pas le choix. Je m'arrête alors au feu rouge et regarde sur les côtés pour voir si quelqu'un d'autre est dans les parages. Je ne vois pas Kohu qui s'approche du pare-brise, il faut dire que j'ai l'habitude de rouler seul et les habitudes font que lorsque je vois que le feu est passé au vert, j'accélère et la lionne part en avant cette fois-ci... Droit sur le pare-brise. Oh ! Merde.... C'est pas vrai... La pauvre, ça ne s'arrête plus... ><
Ça va, on dirait qu'elle n'a rien de casser, heureusement que notre museau est très solide, avec un coup puissant et bien placé je pourrais assommer quelqu'un alors j'imagine qu'il en va de même pour elle.

Je la vois s'amuser et découvrir l'intérieur d'une voiture, mais elle me fait un peu peur avec ses griffes...

- Qu'est-ce qui m'a frappé le museau ?


C'est le pare-brise. Je dis ça comme si c'était évident. Pour étayer mes propos je tends la main vers le pare-brise et toque dessus avec les phalanges de deux doigts. C'est juste une vitre... En verre, comme aux fenêtres. Là je peux lui expliquer, c'est pas comme si c'était compliqué Et le verre on fait ça avec du sable, on prend du sable et on le fait chauffer, faut que ce soit vraiment très chaud, jusqu'à ce qu'il fond et ensuite ça donne ça en le mettant dans un moule, c'est... Comme un mur transparent. Ça fait un peu monsieur-je-sais-tout quand même. Ah, par contre fait gaffe avec tes griffes là... N'abîme rien, hm ?

Je sens qu'elle va finir par me bousiller quelque chose, faut qu'elle se pause maintenant, elle aura tout le temps de faire des découvertes demain. la voiture à une boite automatique et l'avant de l'habitacle est pourvu non pas de deux sièges, mais d'un seul long siège qui fait à la fois conducteur et passager, Kohu a donc toute la place de s'installer, si seulement elle se décidait à se coucher. Je lève une main vers elle pour l'attraper par la nuque pour l’emmener à s'allonger, sans serrer.

Allonge toi, on est bientôt arrivés.


_________________




18 Re: Soirée à thème le Lun 11 Jan - 19:07

Kohu

avatar
Admin
Il a visiblement du mal à m'expliquer ce que je ne comprend pas. Dans un sens, je le comprend. Je pense que j'aurais du mal à lui expliquer l'importance de notre chamane ou le sens qu'ont les Anciens Rois pour nous. J'incline donc la tête et lui souris :

- Ton monde est étrange. Mais ne t'inquiète pas, je sais que tu ne peux pas tout m'expliquer... Tant que la panthère-voiture n'est pas dangereuse, ça me va.


Je me frotte un peu le museau, toujours douloureux, mais bon, mon ventre m'a fait plus mal. Je le sens qui m'élance encore un peu, mais les lions récupèrent vite, autant physiquement que psychologiquement. Par contre, je sens que mon furry émet quelques phéromones de stresse. Je ne dis rien, ça ne serais pas polis et ce n'est pas mon genre de me mêler des affaires des autres. Je l'écoute parler du sable qui chauffe. Je réfléchis et me dis qu'il faudrait trouver un moyen de le faire chauffer quand même beaucoup, beaucoup, parce que même dans le désert il ne fond pas. Je lui fais la remarque :

- J'ai déjà posé les pattes sur du sable si chaud qu'il m'a brûlé les coussinets presque tout de suite. J'aimerais autant ne pas croiser ce sable fondu.. C'est pratique les vitres.. On peut voir à travers et on ne peut pas nous toucher.. Il faudrait séparer notre territoire de celui des hyènes avec.

Et j'écoute sa remarque sur les griffes et les rétractent aussitôt.

- Pardon... Je ne voulais pas faire de bêtises..


Je me garde bien de dire que comme ça, je vais encore plus avoir de difficultés à me tenir debout. Mais il pose une main sur ma nuque et m'incite à me coucher. Mmmmh.. Ce mâle est décidément dominateur.. Je courbe l'échine et m'allonge docilement. Je suis roulée en boule sur le siège, les pattes repliées sous moi. Et la tête du côté d'Hazzan. Pendant quelques secondes, je ne bouge pas et puis, je ferme à demi les yeux et pose ma tête sur le siège, le sourire aux lèvres. C'est agréable d'être là...

- Merci de m'avoir aidé avec le Chacal..


_________________

19 Re: Soirée à thème le Lun 11 Jan - 19:25

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Panthère-voiture ? ... Hein ?... C'est sympa comme petit nom, mais je me demande d'où elle sort ça.

- J'ai déjà posé les pattes sur du sable si chaud qu'il m'a brûlé les coussinets presque tout de suite. J'aimerais autant ne pas croiser ce sable fondu.. C'est pratique les vitres.. On peut voir à travers et on ne peut pas nous toucher.. Il faudrait séparer notre territoire de celui des hyènes avec.

Hmm... Notre histoire nous a déjà prouvée que ça ne sert à rien de construire un mur pour se protéger des autres.

Puis je l'invite à s'allonger en la priant de faire attention avec ses griffes.

- Pardon... Je ne voulais pas faire de bêtises..

C'est rien.

voilà qui est mieux, je la préfère allonger là que lorsqu'elle met ses pattes partout.

- Merci de m'avoir aidé avec le Chacal..

De rien. Un petit sourire heureux et satisfait traverse mes babines. Cette phrase me fait beaucoup de bien, je me sens beaucoup plus tranquille en me disant que j'ai fait une bonne action.

Même si ça n'a pas été facile, je suis heureux que tu sois avec moi maintenant.

Encore un feu rouge, je m'arrête et baisse la tête vers la lionne. Ma main est restée agripper à la nuque de Kohu sans que je n'y ai vraiment prêter attention, alors je la relâche et fait glisser ma main à plat sur son épaule tout en la regardant avec admiration.

Si ça te plaît de vivre à la maison alors tu pourras rester.


_________________




20 Re: Soirée à thème le Sam 16 Jan - 23:00

Kohu

avatar
Admin
Je reste allongée sans rien dire, sa main, posée sur ma nuque me semble étrangement chaude et puissante. Ce n'est pas la première fois qu'il a un geste de dominance envers moi, et ce n'est absolument pas désagréable. A vrai dire, il a beaucoup de charisme et je sais déjà qu'il est capable de tuer pour protéger, ce qui rajoute à son leadership. Mes oreilles se rabaissent en arrière, un discret signe de soumission et de respect. Je sens mes poils s'hérisser et s’aplatir plusieurs fois de suite en fonction des frissons qui me parcourent la colonne vertébrale. Cette sensation est bizarrement rassurante et apaisante, si bien que je me laisse faire sans rien dire, je me mets même à sourire doucement et je ronronnerais bien si je ne me trahirais pas en le faisant. Il s'en suit un petit silence où le dilemme devient de plus en plus grand. Ronronner ou pas ? Et puis, mon félin noir reprend la parole et je souris encore plus et répond très doucement :

- Je suis heureuse d'être avec toi, moi aussi..

Personne ne dit rien car presque aussitôt la voiture-panthère s'arrête à nouveau et je jette un coup d'oeil sur le pare-brise-qui-tape-le-museau et je vois une étrange lumière rouge qui claire fort, comme un petit Soleil, mais elle est enfermée dans une sorte de boite posée sur un tronc gris froid. Etrange dispositif.. Mais je regarde furtivement Hazzan et il est tout à fait détendu en observant le petit Soleil rouge. Alors j'estime pouvoir en faire autant. Mais la main posée sur moi bouge, caresse et s'arrête sur mon épaule. Le geste en lui même est très agréable, et j'en redemanderais volontiers, mais j'ai soudain froid là où sa main était posée. Je réfléchis quelques secondes et fini par tendre le cou en penchant la tête en arrière pour que mon front et mon museau viennent se poser sur l'avant-bras du furry. Je reste juste posée contre lui pour qu'il puisse enlever son bras, car j'ai remarqué qu'il dirige la créature avec les deux mains. Et je ne veux pas le retenir. Toutefois, ce geste est assez symbolique, car la tête est l'endroit du corps qu'on essaye le plus de protéger, car un mauvais coup et c'est fini. Et ma gorge est complètement exposée dans cette position.. Mais comme ça, je peux le regarder. Et je ne m'en prive pas. Il est beau, son pelage noir de jais et bleu-plus-bleu-que-le-ciel-bleu. Cette dernière couleur est étrange. Elle me rappelle les eaux insondables d'un Oasis. Il est sublime. Et il me regarde aussi et soudain me propose de rester chez lui, j'ai envie de retourner dans la savane. Oui, de revoir d'autres lions et lionnes. Oui. Et j'ai aussi envie de ne jamais le quitter. Je ne bouge pas pendant quelques secondes et répond :

- D'accord..

Alors, je ferme à demi les yeux, et je me met à ronronner assez fort pour couvrir le bruit d'un troupeau de gazelle. Tant pis s'il me prend pour une folle..


_________________

21 Re: Soirée à thème le Sam 16 Jan - 23:23

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Kohu pousse mon bras avec son museau, qu'est-ce qu'elle a ? ... Je tapote amicalement son épaule avec un grand sourire puis quand elle se met à ronronner avec cet air béa, je me dis qu'elle doit certainement réclamer plus de papouille, elle est adorable ! Je fonds littéralement de tendresse pour cette lionne. Hmmmoooooo je t'adore. Mon avant bras passe sous sa joue et ma main se pose sous son menton, je suis bien au courant que de toucher le menton d'une femelle est un geste assez érotique pour les feral, mais ce n'est qu'un câlin et comme ça je peux blottir son visage contre mon torse. J'oublie un peu que le feu peut passer d'un moment à l'autre au vert en baissant ma tête pour serrer ma joue contre son front pendant que mes doigts grattouille le menton de la lionne.

C'est très étrange dont l'amour peut naitre si rapidement entre un être anthropomorphique et un animal, je ne se pose pas beaucoup de questions, loin de ce que cela peut être avec un semblable. S'en est presque indescriptible, le peu que comprend c'est que rien ne m'empêche de l'aimer alors autant ne va pas se priver.


_________________




22 Re: Soirée à thème le Dim 17 Jan - 16:41

Kohu

avatar
Admin
Il me flatte légèrement l'épaule et je ronronne encore un ton au dessus. Mmmmmh.... Il est trop bien ce furry... Je sens son regard posé sur moi, mes yeux à demi fermé se closent complètement pour savourer le moment. C'est fou comme j'ai l'impression qu'il va être trop court car interrompu brutalement. Alors je me contente de ressentir chaque chose, chaque parcelle de pelage qui se touche, chaque odeur, chaque son. Et je ne bouge plus. Encore des caresses... C'est fou comme les odeurs peuvent nous indiquer des tas de choses si on sait les lire correctement. Domaine dans lequel je n'excelle pas, mais je sens celles du furry, et les miennes qui se mélangent. Ce n'est pas de l’attirance, pas encore. Mais j'ai l'impression qu'elles sont plus en accord que tout à l'heure, comme si quelque chose était en train de se créer entre nous... Soudain, la voix du furry atteint mes oreilles, me tirant de mon déchiffrage d'odeurs et je n'en crois pas mes oreilles. Il m'adore ? Miaou.... C'est trop chou..... Je me tortille légèrement pour poser délicatement et tendrement une patte sur sa cuisse et j'ouvre une paupière pour le fixer dans les yeux pendant que je répond tranquillement :

- Moi aussi je t'adore Hazzan...

Et c'est vrai. Mon coeur qui accélère légèrement le tempo le prouve. J'espère qu'il n'a pas l'ouïe aussi fine qu'un feral, c'est quelque chose qui trahis encore plus que les ronrons ça.. Sa main se déplace sur mon cou et remonte vers ma tête. je sens ses doigts se balader sur mon pelage et effleurer mon menton. J'ai un petit hoquet de surprise mais ne me défend pas. J'essaye de ne pas bouger et surtout, surtout, ne pas sortir les griffes pour les planter dans le sol comme je le ferais dans la savane lors d'une émotion intense. Ses doigts m'effleurent à nouveau et restent cette fois-ci, il me grattouille le menton et joue avec les vagues de sensations qui me parcourent le corps. Je frémis et des petits bruits semblable à des couinements s'échappent de ma gorge. Mmmh.. Si jamais il me demande, c'est la voiture-panthère qui gémit..


_________________

23 Re: Soirée à thème le Dim 17 Jan - 17:12

Hazzan Afrika

avatar
Admin
Elle m'excite cette jeune lionne. Quand elle se laisse envahir par les délices que peuvent lui procurer mes doigts sans se soucier de ce qui l'entoure, elle me donne envie de plonger dans l'ivresse d'une envie intrépide de la pousser à bout. De voir ce qu'il arrive quand on touche une lionne comme seul un furry peut le faire.
Le feu me revint soudainement à l'esprit, en relevant les yeux je vois qu'il est toujours rouge... Ça fait long quand même ! Mais tant mieux.

Tes copains feral ne peuvent pas faire ça hm ?

Dis-je d'une voix aguichante, bien que je ne la drague pas ! Ce n'est qu'un jeu bien sûr !
Pour étayer ma question, j'entame un nouveau contact, plus doux, plus gracieux. Je retire mon bras de sa tête pour faire glisser doucement le dos de mes doigts le long de son dos, puis je fais le mouvement inverse en sortant un peu les griffes. Je sens mes griffes riper sur sa peau avant de repartir en arrière avec le dos de mes doigts qui arrivent jusqu'en bas de son dos, à la base de sa queue. Un endroit tellement sensible, personnellement quand on me grattouille ici, mes jambes se contracte, je lève la queue et tend mon postérieur, c'est incontrôlable, rarement gênant puisque tout le monde ne vient pas vous toucher ici.

C'est bon hein ?

Un grand sourire se dessine sur mes babines. BIIP BIIIIIIP Hein ?! On me klaxonne ? Le feu ! Merde!... j'accélère un peu précipitamment et nous voilà repartie, d'ailleurs on ne devrait pas tarder à arriver.


_________________




24 Re: Soirée à thème le Dim 17 Jan - 19:01

Kohu

avatar
Admin
La voix du furry me tire de mon cortège d'émotion presque brusquement. Je ne sais pas exactement ce qu'il veut dire par là. Mais c'est vrai qu'aucun feral ne peut grattouiller comme ça sous le menton. Je ne répond pas et je continue à ronronner et à gémir doucement sous ses caresses. A vrai dire, je ne sais pas quoi dire.. Mais ce qui est encore plus intéressant, c'est le ton qu'il a employé, il y a dedans un petit quelque chose qui me fait louper un ronron. Je ne comprend pas trop ce que ça veut dire, je ne suis pas très forte en déduction, surtout pas quand un mâle très dominant envers moi se décide à me caresser le menton.. Puis ses doigts quittent le dessous de ma tête, mon cou et se glissent le long de ma colonne vertébrale. Je rentre un peu le ventre pour faire le dos rond, à la façon d'un lionceau profitant d'un coup de langue de sa mère. Des frissons me parcourent tout le corps et agitent légèrement mes pattes pendues dans le vide. Mes paupières tremblent, hésitant entre s'ouvrir pour l'implorer du regard de continuer ou rester fermée Mes ronrons s'intensifient encore et je roule un peu sur le ventre pour exposé son dos le plus possible à Hazzan. Je m'en fiche bien de ce que qui que ce soit peut penser maintenant. Je me contente de savourer le moment. Mais quand je sens ses griffes me toucher et remonter le long du chemin qu'il vient de parcourir.. Je pousse un petit cri de surprise et je ne peux m'empêcher de sortir aussitôt les miennes. Mon esprit embrumé d'émotion a du mal à se rappeler que je dois faire attention à ne pas griffer la voiture-panthère. Je m'en souviens juste au moment ou je tend les pattes pour trouver un appui. Je range à demi les griffes pour ne pas qu'elles fassent mal à la créature. Mes oreilles font des tas de va-et-viens comme si elles hésitaient entre se coucher sur mon crâne et pointer en avant, et je suis bien incapable de donner un ordre concret à n'importe quelle partie de mon corps en ce moment.. Mais ce qui me pose le plus de soucis c'est ma patte qui est posée sur la cuisse de mon furry préféré. Je pourrais lui faire mal à sortir les griffes comme ça, et ce serait la fin des câlins. Puis surtout, je ne veux pas le blesser.. Je frissonne et gémis, en sentant ses doigts repartir vers l'arrière de mon corps. Je parviens enfin à me raisonner et à rentrer les armes. Puis ses doigts s'arrêtent au début de ma queue et me caresse là. Mon corps réagit bien plus vite que ma raison. Ma queue se redresse vers le ciel et se recourbe sur mon dos autant qu'elle peut, mon pelage s'hérisse et je tends les pattes devant moi. Mes yeux s'ouvrent brusquement et je me met à haleter doucement, la gueule entre-ouverte, mais surtout, un petit miaulement de chaton m'échappe. Lorsque mon esprit rattrape mon corps, je me remets dans une position plus conventionnelle, la queue baissée de préférence... Mais Hazzan a l'air de s'en amuser. Zut alors.. C'est affreusement gênant.. Je ne répond pas à sa question, d'ailleurs, je n'ai pas le temps, il y a un bruit étrange qui me fait sursauter et il me lâche pour reposer les mains sur le disque qui dirige la voiture et sur le bâton qui lui demande d'accélérer. J'ai tout juste le temps de m'y préparer qu'il la fait avancer de ses longues foulées souples. Je me recroqueville sur mon siège pour le laisser conduire tranquillement. Et j'enfouis ma tête sur une patte pour me soustraire à son regard perçant..


_________________

25 Re: Soirée à thème le Dim 17 Jan - 19:22

Hazzan Afrika

avatar
Admin
L'habitacle de la voiture est tantôt plonger dans le noir, tantôt dans la lumière, au rythme des lampadaires que je dépasse. J'ai retrouvé mon sérieux, et puis je ne tiens pas à être tout le temps sur le dos de Kohu. Grrrrouuuu.... Un long bâillement s'échappe d'entre mes crocs. Il est tard, la soirée au bar pourrait toujours être en cours si les choses se serait passer différemment, mais après cette aventure et ces émotions, la fatigue est en train de me terrasser.

Je me passe la main sur le côté du visage tout en me réjouissant intérieurement de voir l'allée devant chez moi.

On arrive.

À gauche il y a un grand champ, on y cultive du blé, mais à cet période le champ est rasé, une grande étendue de terre retourner, à gauche il y a de la forêt, puis de grandes haies et enfin un portail. J'ai ralentit progressivement l'allure jusqu'à arriver devant le portail où je marque un arrêt pour prendre la télécommande sur le tableau de bord. Le bouton pressé, le portail s'ouvre lentement avant que je puisse m'avancer sur le chemin en gravier, jusqu'au garage. Le garage est déjà ouvert alors je m'y gare directement, c'est une pièce assez propre, il y a des étagères d'un côté et un établi de l'autre, il y a aussi un grand réfrigérateur allongé près de l'établie.


_________________




Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum